Corinna Gepner

Corinna Gepner reçoit le prix de traduction Eugen-Helmlé

Le prix Eugen-Helmlé, créé en l’honneur d’Eugen Helmlé, traducteur et écrivain, a été attribué en 2020 à la traductrice française Corinna Gepner. « À mon sens, on ne traduit pas hors sol. On traduit avec toute son histoire, individuelle et collective, avec tout ce qui nous a précédé et tout ce qui nous entoure. J’ai essayé de …

Contrebande : une collection dédiée aux traducteurs

La collection Contrebande sort de l’ombre à l’automne 2019. Elle se veut un repaire pour celles et ceux qui traduisent, qui ne cessent de faire circuler avec leurs mots ceux des autres. Contrebande est née du désir d’une maison d’ édition, La Contre Allée, et de traducteurs et de traductrices qui nous font entrer dans …

Les premières sélections du prix du Meilleur Livre étranger 2019

Le jury du prix du Meilleur Livre étranger a dévoilé lundi 30 septembre ses premières sélections. Comme l’année dernière, le jury  se compose de Christine Jordis, Anne Freyer, Nathalie Crom, Joëlle Losfeld, Catherine Enjolet, Daniel Arsand, Manuel Carcassonne, Gérard de Cortanze, Jean-Claude Lebrun, Alexis Liebaert et Joël Schmidt. Ont été retenus dans la catégorie roman …

Traducteurs en couverture/ 14

Certains éditeurs jugent normal, légitime, voire important d’informer leur lecteur, dès la couverture, que l’ouvrage qu’il achète est une traduction, et que cette traduction a un auteur. Rien qu’une vie de Graham Norton, traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Champion, Stéphane Marsan, 2018 L’oiseau captif de Jasmin Darznik, traduit de l’anglais (États-Unis) par Florence Moreau, Stéphane …

Traducteurs en couverture/ Littérature de langue allemande

Certains éditeurs jugent normal, légitime, voire important d’informer leur lecteur, dès la couverture, que l’ouvrage qu’il achète est une traduction, et que cette traduction a un auteur. Panique printanière, Gertrud Leutenegger, traduit de l’allemand par Lionel Felchlin, Zoé, août 2017 Essai sur le fou de champignons, Peter Handke, traduit de l’allemand (Autriche) par Pierre Deshusses, Arcades, …

Hantises

[boxed_content type= »coloured » custom_bg_colour= »#F7F2E0″ custom_text_colour= »#151515″ pb_margin_bottom= »no » width= »3/4″ el_position= »first last »] Marie 1 et Marie 2. Ou encore Marie Étoile et Marie Miroir. Marie est double, c’est un secret bien gardé, le gage que les contraintes sociales n’ont pas étouffé l’exubérance et la vitalité. Marie a épousé Max Meier, qui, après la guerre, s’est reconverti dans la politique …

Curiosa/ printemps 2016

Pour cette livraison de printemps, quelques belles découvertes qui nous emmènent … au Mozambique, avec l’écrivain Mia Couto. Les éditions Chandeigne viennent de sortir un opuscule reprenant en version bilingue (dans la traduction française d’Élisabeth Monteiro Rodrigues) la conférence sur l’instrumentalisation de la peur prononcée par Mia Couto dans le cadre des Conférences d’Estoril (Lisbonne) …

Explorations

[boxed_content type= »coloured » custom_bg_colour= »#D8D8D8″ custom_text_colour= »#8A0808″ pb_margin_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »first last »] Nous sommes en 1933, dans le Territoire de Nouvelle-Guinée, sur les bords du fleuve Sepik. Nell Stone, Schuyler Fenwick, Andrew Bankson. Trois anthropologues déjà confirmés ou à l’aube de leur carrière. Trois personnalités complexes, tourmentées, liées par le désir, l’ambition et l’amour. Tel est le point de …

Fantasmagories

[boxed_content type= »coloured » custom_bg_colour= »#F2F2F2″ custom_text_colour= »#1C1C1C » pb_margin_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »first last »] Avec Les Chroniques de Monsieur Paul, de l’écrivain estonien Mehis Heinsaar, on entre dans un univers d’une étrangeté radicale. Le personnage de Monsieur Paul – mais peut-on vraiment parler de personnage ? – nous révèle d’emblée ce qui fait sa singularité, à savoir sa porosité au monde. …

Traducteurs en couverture/ 8

Certains éditeurs jugent normal, légitime, voire important d’informer leur lecteur, dès la couverture, que l’ouvrage qu’il achète est une traduction, et que cette traduction a un auteur. Vers l’abîme, Erich Kästner, traduit de l’allemand par Corinna Gepner, Anne Carrière, janvier 2016 Nosaka aime les chats, Nosaka Akiyuki, traduit du japonais par Jacques Lalloz, Philippe Picquier, janvier …

Rencontres

[boxed_content type= »coloured » custom_bg_colour= »#D8D8D8″ custom_text_colour= »#8A4B08″ pb_margin_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »first last »] Avec Deux Messieurs sur la plage, Michael Köhlmeier livre l’étrange histoire de la  rencontre – attestée – entre Winston Churchill et Charlie Chaplin. Très vite il s’emploie à naviguer avec adresse entre réalité et fiction et, pour ce faire, met en place un dispositif narratif complexe où …

Ombres portées

[boxed_content type= »coloured » custom_bg_colour= »#D8D8D8″ custom_text_colour= »#000000″ pb_margin_bottom= »no » width= »2/3″ el_position= »first last »] Les éditions Interférences proposent dans une très belle traduction des souvenirs inédits du poète Vladislav Khodassévitch (1886-1939). L’ouvrage regroupe une série de textes de dates diverses livrant au travers d’anecdotes et de réflexions un panorama de la Russie pré- et post-révolutionnaire. Dans une langue précise, à la …